L’émission de Franz Massard diffusée le matin sur France Bleu s’est achevée le mardi 11 février sur une chronique consacrée aux céréales du petit déjeuner. Le Professeur Gersal revient sur l’histoire et la genèse des céréales….

« Franz Massard vous adorez les céréales du petit déjeuner et vous n’êtes pas le seul!

Absolument je suis sûr que celles et ceux qui nous écoutent sont en train de préparer leurs céréales voir de les manger! De les préparer pour les enfants qui vont bientôt se lever aussi!

Bref, le petit déjeuner est un moment d’impatience mais nécessaire et sacré! Les céréales du petit déjeuner sont excellentes pour la santé, il faut le dire. C’est un trèsor que nous donne la nature et que les femmes et les hommes savent transformer depuis des siècles.

Le nom de « céréale » vient d’une déesse de la mythologie, Cérès! C’est la déesse romaine de l’agriculture, des moissons et de la fécondité. Elle est souvent représentée avec une gerbe de blé. Selon la mythologie, c’est elle qui a appris aux êtres humains à cultiver le blé.

Depuis ce jour, le blé et toutes les plantes dont on extrait les grains farineux et comestibles sont appelées « céréales » en l’honneur de cette déesse.

Une fois la culture du blé ou du maïs acquise, il a fallu du temps pour que ces céréales s’installent sur nos tables du petit déjeuner. A l’origine, on retrouve un homme qui a eu un coup de génie : William Kellogg!

Né le 7 avril à Battle Creek dans l’état du Michigan aux Etats-Unis. Après ses études, il rejoint son frère ainé John, au sanatorium de Battle Creek et ensemble ils vont mettre au point un certain nombre d’aliments conçus à partir de pétales de maïs et de blé.

Devant l’accueil formidable qui est réservé par les habitants de Battle Creek à ces céréales, ils vont décider d’en faire des aliments à part entière. Ils créent une usine et imaginent leur premier produit fini : les cornflakes! »

Retrouvez la chronique dans son intégralité en cliquant ici