Les chiffres clés des céréales pour le petit-déjeuner

En pétales, en flocons, en galettes, soufflés, fourrés, aux fruits, aux noix, au chocolat, au miel ou à la nature, les céréales sont une grande famille avec un très gros succès pour chacun d’eux. 

Depuis plus de deux générations dans la culture alimentaire des Français, les céréales du petit-déjeuner sont entrées dans notre quotidien sous la forme que l’on connait aujourd’hui.

Une enquête a révélé qu’entre 2007 et 2013, le prix quotidien du petit-déjeuner s’est fortement dégradé chez les enfants et ce, soit que leur âge. En 2013, 25% des 3-11 ans (vs 8% en 2007) et 40% des 12-14 ans (vs 27% en 2007) n’ont pas besoin de petit-déjeuner tous les matins. Arrivés à l’adolescence, les enfants, qui ont pris de mauvaises habitudes, ont plus de tendance à négliger le premier repas de la journée.

Cependant, l’âge n’est pas le seul facteur qui influence le comportement des 3-14 ans. La composition et le niveau des revenus du foyer sont aussi à considérer. Ainsi, les enfants sont devenus des familles nombreuses et des ménages modestes déjà moins souvent le matin.

Découvrez ici les chiffres clés 2018 du Syndicat